Automatiq et Dylan mania par Christophe Conte (les inrockuptibles)

Petit texte du journaliste Christophe Conte à propos d’Automatiq et de leur titre “I want you” sur la compilation Dylan mania de Béatrice Ardisson :

“Le premier album des lillois de Automatiq s’intitule bravement “Automatiq veut changer le monde et baiser ta femme”, titre que l’on peut entendre comme un mix 2.0 et cyniquement décomplexé de “the times they are a-changin” et “just like a woman”. Spécialement pour Dylan mania, les auteurs de l’impayable “Ma chanson est une sonnerie” s’en prennent à un autre incunable dylanien,  ce “I want you” qui illuminait en 1966 le double album blonde on blonde. Finalement pas si provocatrice qu’on pourrait le croire, leur version chantée dans un drôle d’anglais raidi comme de l’allemand transporte en douceur Dylan à l’intérieur des décors de néons de Kaftwerk, dans un registre électro-pop qui a pour effet de révéler la modernité et la flexibilité à toute épreuve d’une écriture qu’il serait dommage de chercher à figer dans le marbre.”

 

Pas de réaction sur “Automatiq et Dylan mania par Christophe Conte (les inrockuptibles)”

Les commentaires sont fermés.

Laissez une réponse